Navigation

_MG_9606_smallJe suis née le 16 janvier 1958 à Nevers d’un père chaudronnier et d’une mère secrétaire sténo-dactylo « au foyer » qui m’ont inculqué le goût de l’effort, la rigueur, l’honnêteté et un solide sens de l’humour. Je suis divorcée, mère d’un fils de 34 ans, d’une fille de 29 ans et grand-mère de 2 petits-garçons de 5 et 2 ans et d’une petite-fille de 3 ans.

J’ai vécu les neuf premières années de ma vie à Nevers dans le quartier de la Jonction et les dix suivantes dans le quartier des Pâtis.

Après l’obtention d’un bac littéraire au Lycée Jules Renard, je suis entrée dans la vie active. Diverses expériences professionnelles m’ont permis de développer des compétences qui me sont aujourd’hui bien utiles dans l’exercice de ma profession. Je suis une autodidacte polyvalente. J’occupe actuellement un poste d’administratrice à la Maison de la Culture de Nevers, bâtiment que j’ai vu naître et avec lequel j’ai grandi.

Je suis partie de Nevers pendant quelques années et suis revenue m’y installer en 1992 dans le quartier du Banlay, bien situé pour la scolarisation de deux enfants de 13 et 8 ans.

Mon fils a eu la chance de pouvoir faire ses deux années de classes préparatoires au Lycée Jules Renard avant d’intégrer l’ENSAM de Cluny. Mon porte-monnaie, assez plat à l’époque, n’en a pas été mécontent !…

Ma fille a obtenu un bac S dans ce même lycée mais a dû partir sur Clermont-Ferrand pour continuer ses études comme de nombreux jeunes Neversois.

Depuis toujours la musique est pour moi comme l’air que l’on respire. J’ai longtemps pratiqué le piano et le chant choral, la voix étant un merveilleux instrument à la portée de tous.

J’aime également la peinture, la sculpture. J’aime les gens, les rencontres, les soirées entre amis…

Je suis vice-présidente d’une association neversoise, le Bar des Sciences de Nevers.

Pourquoi ai-je rejoint Nevers à Venir ? Je pense que ma ville est en danger et qu’il est URGENT de retirer le voile grisâtre qui semble la recouvrir et l’étouffer. Je veux que ma ville respire, se redresse, je veux être fière d’elle et qu’elle soit fière de moi.

En rejoignant Nevers à Venir, je rejoins des Neversoises et des Neversois, comme vous, comme moi, des gens imparfaits mais sincères, prêts à se retrousser les manches pour rendre à nos enfants un lieu de vie où ils pourront grandir, s’épanouir, étudier, travailler et fonder leur famille, où ils pourront tout simplement vivre…

Questionnaire « koikispass »

La qualité que je préfère chez un homme ? La sincérité
La qualité que je préfère chez une femme ? La sincérité
Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ? L’indulgence
Ce que je déteste par-dessus tout ? L’intolérance
Mes héros dans la vie réelle ? Gandhi, Nelson Mandela, mon père
Mon principal défaut ? La timidité
Le principal trait de mon caractère ? La volonté
Mon juron, gros mot ou blasphème favori ? «P… (non pas favori mais souvent incontrôlé !)»
Le mot que je déteste ? Sélection
Si j’avais un super pouvoir ? Pouvoir suspendre le temps ou l’accélérer selon les circonstances
Ma drogue favorite ? Aucune. Je n’aime pas la dépendance.
Ma devise ? « Ce qui est passé a fui, ce que tu espères est absent mais le présent est à toi » (proverbe arabe)
Ma plus grosse gaffe ? Je n’ai jamais fait le classement de mes gaffes et ma plus grosse gaffe aujourd’hui peut être la plus petite demain.
Mon rêve de bonheur ? Avoir le bonheur de pouvoir rêver…

Livres de chevet
– L’Allée du Roi de Françoise Chandernagor
84, Charing Cross Road d’Helene Hanff
Les Piliers de la terre de Ken Follett

Films cultes
– Beignets de tomates vertes de Jon Avnet
Big Fish de Tim Burton
Out of Africa de Sydney Pollack

Albums fétiches
– Des roses et des orties de Francis Cabrel
– Sans regrets de Véronique Sanson
Places de Lou Doillon

Références télévisuelles
– La caméra explore le temps (Stellio Lorenzi, André Castelot, Alain Decaux)
Le théâtre de la jeunesse (Claude Santelli)
– Les séries de la BBC

Loisirs de prédilection
– Surtout ne pas courir !

Mon endroit préféré à Nevers ? La place de la République

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *