Navigation

_MG_9426_small

Née à Saint-Denis de la Réunion le 4 juin 1961 d’une vieille famille réunionnaise, je suis très attachée à mon île et à mon identité. Il n’y a peut-être pas de hasard, un des premiers habitants de la Réunion était neversois !

Après quelques années à Paris dont j’ai profité pleinement de la vie culturelle et artistique, la vie m’a menée vers des lieux moins trépidants, dans le Morvan en 1992 puis à Nevers en 2007. J’y ai découvert une douceur de vivre et une richesse dont je m’étonne tous les jours qu’elles ne soient pas suffisamment mises en valeur.

Je travaille depuis 25 ans dans le développement local, culturel, social, économique et suis convaincue que le développement d’un territoire est d’abord lié à l’humain et à la volonté de travailler ensemble sans ego exagéré ni parti-pris définitif.

A travers mes fonctions actuelles de direction d’une structure d’insertion par l’activité économique, je milite au quotidien pour l’emploi, la solidarité et l’économie sociale.

J’ai un fils de 17 ans qui veut rester à Nevers et m’attacherai à faire en sorte que tous ses copains aient envie d’y rester !

J’ai fondé avec d’autres mamans l’association Dyspraxies France Dys 58, pour faire connaître et reconnaître les difficultés des enfants dyspraxiques et de leurs parents, notamment au niveau scolaire.

Passionnée de littérature, je suis aussi présidente du Théâtre du Temps Pluriel, compagnie professionnelle dont les comédiens s’attachent à conjuguer simplicité d’accès à la culture pour tous et grande exigence artistique. C’est d’ailleurs avec un pincement au cœur que j’abandonnerai cette fonction pour me conformer à nos engagements d’impartialité mais je le ferai avec la conviction du bien-fondé de cet engagement.

Questionnaire « koikispass »

La qualité que je préfère chez un homme ? La bienveillance
La qualité que je préfère chez une femme ? La bienveillance
Ce que j’apprécie le plus chez mes amis ? La bienveillance, la disponibilité, la fidélité, l’humour
Ce que je déteste par-dessus tout ? La mauvaise foi, la perversité, le cynisme
Mes héros dans la vie réelle ? Emile Zola, Robert Anthelme et… mon père
Mon principal défaut ? L’intransigeance, l’impatience etc. etc.
Le principal trait de mon caractère ? L’amour maternel
Mon juron, gros mot ou blasphème favori ? « Makrel-bèf et vilain babouk » (les réunionnais de Nevers comprendront !)
Le mot que je déteste ? Vain
Si j’avais un super pouvoir ? Guérir
Ma drogue favorite ? Le champagne et le chocolat
Ma devise ? « Il  n’est pas de réussite facile ni d’échec définitif » (Marcel Proust)
Ma plus grosse gaffe ? Avoir fait prendre son petit déjeuner à mon fils à 4 heures du matin un jour de rentrée scolaire (j’avais mal réglé le réveil)
Mon rêve de bonheur ? La simplicité et la tolérance pour tous

Livres de chevet
– La Recherche du Temps Perdu de Marcel Proust
– Guerre et Paix de Léon Tolstoï
La Douleur de Marguerite Duras

Films cultes
– La complainte du Sentier, de Satyajit Ray
Le Goût des Autres, d’Agnès Jaoui
Mon Oncle d’Amérique d’Alain Resnais
Guillaume et les Garçons à Table de Guillaume Gallienne

Albums fétiches
– Le Sacre du Printemps d’Igor Stravinsky dirigé par Pierre Boulez
Tout Jacques Brel
Racine Carrée de Stromaé

Références télévisuelles
– La parenthèse inattendue de Frédéric Lopez
On n’est pas couché de Laurent Ruquier

Loisirs de prédilection
– La lecture, la cuisine, les collages à offrir aux amis

Mon endroit préféré à Nevers ? Les bords de Loire et la Place Saint-Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *